Les français sont de plus en plus vigilants face à l’utilisation de leurs données personnelles. Pourtant, certaines entreprises françaises s’appuient toujours sur les géants mondiaux du cloud et du numérique pour leur outil de visioconférence. Alors, pourquoi choisir une visioconférence européenne ?

Des règlementations étrangères perméables

Pour déployer massivement des solutions de visioconférence, les entreprises françaises se sont tournées vers des outils à forte notoriété. Dans leur précipitation, elles ont été moins attentives aux critères de localisation et de protection de leurs données.

De nombreuses entreprises ont ainsi opté pour des solutions de visioconférence dont l’hébergement et le traitement des données sont effectués en dehors de l’Europe. Leurs données sont alors soumises à des règlementations étrangères, notamment américaines, comme le Cloud Act (Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act).

C’est quoi le Cloud Act ?

Cette série de lois extraterritoriales sur le traitement des données a été mise en place aux Etats-Unis par Donald Trump. Elles permettent d’exploiter sans contrainte des données personnelles de citoyens américains ou étrangers. En effet, ces lois obligent les éditeurs et opérateurs, situés sur le territoire américain, à fournir les données relatives aux communications électroniques (par assignation ou mandat). Cette obligation est valable pour toutes les données, qu’elles soient stockées sur des serveurs aux États-Unis ou à l’étranger.

Les éditeurs de visioconférence soumis à des législations étrangères peuvent donc, à la demande des autorités, être dans l’obligation de fournir les clés de chiffrement de leurs utilisateurs. Les données personnelles sont ainsi récupérées à différentes fins.

Qui dit visioconférence européenne, dit conformité au RGPD ?

Le Cloud Act est en opposition totale au Règlement général Européen sur la protection des données (RGPD). Beaucoup plus exigeant, le RGPD encadre fermement l’utilisation et le traitement des données, que ce soit par l’éditeur lui-même ou par des tiers.

Une solution de visioconférence européenne héberge l’ensemble de ses données sur le territoire européen. Elle est conforme au RGPD et respectueuse des données de l’entreprise.

Tixeo, leader européen de la visioconférence sécurisée, est 100% conforme au RGPD et va même plus loin. La conception et le développement des logiciels sont exclusivement réalisés en France, en interne et sa technologie propriétaire n’est pas soumise aux législations étrangères. Les serveurs Tixeo sont hébergés sur le territoire français et Tixeo veille à ne choisir que des hébergeurs cloud souverains et européens. Le but ? Prévenir tout risque de dépendance aux puissances extra-européennes et garantir une protection maximale des données.

Pour lutter contre l’espionnage dans la visioconférence

Dans le contexte géopolitique tendu que nous connaissons, il est important que les entreprises françaises puissent bénéficier d’outils de visioconférence souverains. Ces derniers ne sont pas soumis à des puissances extérieures et les risques de fuites de données sont plus faibles. De plus, la recrudescence de cyberattaques à travers le monde peuvent mettre en péril certaines organisations. Une raison supplémentaire, s’il en fallait une, de protéger ses communications en visioconférence.

En 2021 déjà, Renaud Ghia (CEO de Tixeo) co-signait une tribune pour alerter sur ce besoin d’une plus grande souveraineté numérique.

L’espionnage des communications audio et vidéo est courant mais peut être évité. Dans sa solution de visioconférence européenne, Tixeo intègre notamment un véritable chiffrement de bout-en-bout des communications (vidéo/audio/data). Une technologie qui offre une confidentialité absolue des communications et une véritable indépendance aux entreprises. Aucune porte dérobée ne permet d’accéder aux communications.

Faire le choix d’une visioconférence européenne, c’est opter pour une meilleure protection des données grâce au RGPD. Une protection qui sera renforcée si la solution de visioconférence présente un haut niveau de sécurité.