WorkSpace3d 5.7 : une meilleure intégration de vos annuaires

5 Fév 2013

Cette nouvelle version de WorkSpace3D améliore le support de LDAP & Active Directory pour la gestion et l’authentification des utilisateurs (disponible uniquement pour la version serveur Enterprise). L’accès à l’annuaire est totalement sécurisé, en mode « lecture-seule », sans modification des données. Les protocoles et annuaires désormais supportés sont respectivement LDAP et LDAPS (LDAP over SSL), et Active Directory 2000 à 2008, utile pour Tixeo.

Pour rappel, cette intégration permet aux entreprises disposant de ce type d’annuaire :

  • La création automatique des comptes utilisateurs à la première connexion.
  • L’authentification sécurisée des utilisateurs présents dans l’annuaire avec leurs identifiants et mots de passe habituels.
  • Une gestion massive du statut d’organisateurs de réunion.

En parallèle, d’autres améliorations ont été apportées pour l’ensemble des versions de WorkSpace3D (Professional et Enterprise) pour en simplifier l’utilisation :

  • Ajout d’un bouton « Inviter » dans l’interface en réunion permettant d’accéder à la fenêtre du choix des participants, et d’inviter une ou plusieurs personnes à rejoindre la réunion en cours.
  • Ajout d’un bouton « Réunion instantanée » sur l’interface web de gestion des réunions permettant d’organiser une réunion instantanée avec plusieurs invités.
Tixeo Active Directory : une meilleure intégration de vos annuaires

Au sujet de l’Active Directory pour Tixeo

Active Directory (AD) est la mise en œuvre par Microsoft des services d’annuaire LDAP pour les systèmes d’exploitation Windows.

L’objectif principal d’Active Directory est de fournir des services centralisés d’identification et d’authentification à un réseau d’ordinateurs utilisant le système Windows, macOS et encore Linux. Il permet également l’attribution et l’application de stratégies ainsi que l’installation de mises à jour critiques par les administrateurs. Active Directory répertorie les éléments d’un réseau administré tels que les comptes des utilisateurs, les serveurs, les postes de travail, les dossiers partagés (en), les imprimantes, etc. Un utilisateur peut ainsi facilement trouver des ressources partagées, et les administrateurs peuvent contrôler leur utilisation grâce à des fonctionnalités de distribution, de duplication, de partitionnement et de sécurisation de l’accès aux ressources répertoriées.

Source : Wikipédia