Tixeo obtient une nouvelle fois le label France Cybersecurity 2021 pour son offre de visioconférence sécurisée

Olivier AZAN NewsFR

Tixeo obtient une nouvelle fois le label France Cybersecurity 2021 pour son offre de visioconférence sécurisée

Alors que le Président de la République a dévoilé ce jeudi 18 janvier la mise en place d’une Stratégie Nationale pour renforcer la cybersécurité en France en raison des nombreuses attaques informatiques criminelles qui ont lieu dans le pays, le label France Cybersecurity qui répond précisément à cet enjeu depuis plus de 7 ans, a annoncé hier lors de sa session 2021 avoir renouvelé la labellisation de Tixeo pour son offre de visioconférence sécurisée.

Le label France Cybersecurity met en avant l’excellence des offres françaises dans le domaine de la cybersécurité et permet d’éclairer le choix des utilisateurs soucieux de contribuer à la souveraineté numérique nationale. Il offre la garantie que les produits et services labellisés sont 100% français, et qu’ils possèdent des fonctionnalités claires et bien définies, avec un niveau de qualité vérifié par un jury indépendant.

Là où certains éditeurs commencent seulement à revendiquer une première approche de chiffrement pour leurs utilisateurs, Tixeo réussit à garder une longueur d’avance sur le marché de la vidéo-collaboration sécurisée en offrant un véritable chiffrement de bout-en-bout des communications (vidéo/audio/data), ainsi que le chiffrement des liens de communication entre client et serveur, et ce depuis plus de 5 ans, dans le but d’aider les organisations à lutter contre le cyber-espionnage. L’offre Tixeo intègre ainsi une nouvelle fois la catégorie « Sécurité des données, chiffrement » du label France Cybersecurity.

 

« Nous sommes fiers d’obtenir le label France Cybersecurity pour la seconde fois aux côtés de 24 autres solutions françaises de cybersécurité. La sécurité est une composante majeure de l’ADN de Tixeo et nous avons toujours eu pour ambition de garantir le plus haut niveau de sécurité, dès la conception, et de confidentialité aux visioconférences de nos clients. Nous avons également à cœur de défendre l’indépendance et la souveraineté numérique et le label France Cybersecurity y contribue. » déclare Renaud Ghia, CEO de Tixeo.

 

 

Pour rappel, la technologie Tixeo est Certifiée CSPN  et qualifiée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Tixeo est membre de l’Alliance pour la Confiance Numérique (ACN) ainsi que d’Hexatrust, alliance gagnante des champions du cloud computing et de la cybersécurité.

Lire le communiqué de presse de France Cybersecurity

En savoir plus sur le label France Cybersecurity


CONTACTS PRESSE – Agence ELEKTRON

Gaëlle Robuchon : 06 74 72 78 66 / gaelle@elektron-presse.com

Alicja Prod’homme : 06 50 17 54 91 / alicja@elektron-presse.com

Le puissant potentiel du télétravail ne pourra se révéler qu’une fois la pandémie terminée

Olivier AZAN NewsFR

 TRIBUNE – Par Renaud Ghia, CEO Tixeo

« Télétravail », l’un des mots que l’on aura beaucoup entendus cette année et qui est entré dans notre quotidien avec la crise sanitaire.

Certains diront qu’il n’y aura pas de retour en arrière, que le télétravail deviendra de plus en plus courant, d’autres diront que ce n’était pas un choix, que cette nouvelle méthode de travail a été imposée et que donc les entreprises l’oublieront vite pour retourner à leurs habitudes de bureau et à cette culture du présentéisme que beaucoup d’entre elles ont du mal à abandonner. Tous ont raison.

Tixeo Home Office

Mais si l’année 2020 a souvent été un réel tremplin pour ce mode de travail, les entreprises doivent aujourd’hui se détacher de cette première expérience liée à la pandémie et voir plus loin. Imaginer un nouveau monde dans lequel chaque individu pourra choisir de son plein gré s’il souhaite être attaché à un bureau fixe ou non quand son métier le lui permettra et les interactions sociales qu’il souhaitera avoir ou non. Se rendre compte du champ des possibles qu’ouvre le télétravail, tant pour leur organisation que pour la société entière.

La possibilité de choisir un mode de vie nomade

La vision du télétravail que les entreprises ont aujourd’hui se limite à autoriser leurs employés à travailler de chez eux, à conditions de leur communiquer l’adresse de leur lieu de travail pour des questions d’assurances, et qu’ils s’assurent d’avoir une bonne connexion internet pour pouvoir collaborer facilement. Les télétravailleurs restent assez limités dans leurs possibilités de déplacements, certaines entreprises, même en avance sur le télétravail, leur imposant par exemple de rester sur le même fuseau horaire que l’équipe en France pour ne pas compliquer les échanges, ou encore de ne pas partir trop loin du siège au cas où il faudrait se rendre au bureau pour des rendez-vous. Cette année particulière n’a pas incité les entreprises à imaginer le télétravail sur du long terme, en partie car certaines personnes ont pu se sentir isolées. Mais ne serait-ce pas plutôt le ressenti général de la population, dont la vie est rythmée par de nombreuses restrictions et de longs mois confinés, plutôt que le fait d’être éloignés de leurs collègues ?

Avec les nombreux outils disponibles aujourd’hui sur le marché, l’arrivée de la 5G, et les mentalités qui vont changer, travailler à l’autre bout du monde ou dans les campagnes de France ne relèvera plus d’un monde de science-fiction. C’est d’ailleurs déjà le cas dans les grands groupes qui ont des bureaux dans le monde entier et où des équipes à Dubaï échangent avec d’autres aux Etats-Unis, et cela se passe très bien.

Mais il est possible d’aller encore plus loin, d’imaginer pouvoir changer de lieu quand on le souhaite, de ne plus être rattachés à un bureau dans une ville en particulier, de pouvoir travailler un certain temps aux Canaries puis troquer la chaleur des îles pour le froid glacial du Canada l’année, ou le mois d’après. Avec les innovations qui vont s’accélérer, les entreprises auront par exemple la possibilité d’organiser des réunions avec les hologrammes des personnes en direct pour rendre les échanges moins pixélisés et plus palpables. Ne plus être obligés de vivre à un endroit précis dans le monde pour le travail viendrait à changer en profondeur notre société.

Vers une société plus flexible et un modèle urbain repensé

Les mentalités sont effectivement amenées à changer, et feront évoluer les réglementations autant que possible tout en s’assurant de la sécurité des employés. La conformité de leur logement aux normes techniques et sanitaires pour pouvoir travailler à distance ne devrait pas aller à l’encontre du télétravail. Ils pourront choisir dans quelles conditions ils souhaitent travailler et l’environnement qui leur convient le mieux, que ce soit entre quatre murs ou sur une plage, du moment où le travail est fait.

Dans une société où l’administration et les délais dictent le rythme du quotidien, il est temps de penser autrement. Dans un monde plus flexible, l’école nomade serait de plus en plus développée avec le soutien et l’encadrement du CNED, les enfants pourraient apprendre qu’importe le lieu où ils se trouvent et depuis n’importe quel appareil. Un système scolaire plus flexible permettrait aux jeunes générations de s’ouvrir davantage au monde.

Nous assisterions à une transformation de l’usage des bureaux physiques qui servaient de lieux de travail en lieux de rencontres permettant aux personnes de se retrouver quand elles le souhaitent. Les citadins iraient beaucoup plus nombreux vers les campagnes à la recherche d’une meilleure qualité de vie, créant un véritable exode urbain. Mais que deviendraient les villes désertées et les quartiers d’affaires déjà bouleversés par la crise sanitaire ?

Des villes plus vertes avec moins de trafic et plus de logements disponibles, des campagnes repeuplées, une croissance des petits commerces locaux, un mode de vie plus sain, le télétravail dans la prochaine décennie pourrait faire évoluer notre société dans le bon sens.

Cette année pleine de rebondissements et de changements dans notre société n’est que le début d’une nouvelle ère. Même s’il n’est pas applicable pour tous les métiers, le télétravail est l’un des moyens redoutables pour refondre le fonctionnement de notre société, dans le respect des besoins de chaque individu. Aujourd’hui nous sommes encore dans l’urgence, mais il faudra laisser une chance au télétravail une fois la pandémie terminée.

Retour au télétravail généralisé : comment repartir sur de bonnes bases ?

Olivier AZAN NewsFR

 TRIBUNE – Par Renaud Ghia, CEO Tixeo

En annonçant un reconfinement lors de son discours ce mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron a, de fait, relancé le recours massif au télétravail pour lutter contre la propagation du coronavirus. Il redevient obligatoire pour les travailleurs, salariés ou indépendants qui peuvent exercer leur activité à distance.

Alors que pour certaines entreprises la mise en place rapide du télétravail en mars dernier a été un crash test qu’elles préfèreraient ne pas revivre, pour d’autres elle a été une révélation.

A la rentrée, certaines entreprises ont en effet décidé de prolonger l’expérience, de façon ponctuelle ou régulière tandis ce que 70% des salariés ont préféré ou ont été incités à revenir au bureau 5 jours sur 5 comme le montre l’enquête de la Dares publiée le 26 octobre 2020, qui a interrogé les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé non agricole entre le 30 septembre et le 13 octobre 2020, sur leur situation et les conditions d’emploi de la main-d’œuvre en septembre.

Pour des entreprises qui n’avaient jamais télétravaillé auparavant, cette organisation a pu être compliquée et difficile à mettre en place : équiper les collaborateurs avec des outils de collaboration à distance, organiser des visioconférences, garder la cohésion d’équipe, arriver à faire confiance, ne pas trop contrôler… tant de paramètres à prendre en compte pour les managers qui souhaitaient que tout se déroule au mieux. La priorité pour les entreprises était de dématérialiser l’espace de travail et de mettre à disposition des solutions de collaboration à distance. Ce que la majorité d’entre-elles ont réussi à faire avec plus ou moins d’agilité et qui leur permet aujourd’hui de se concentrer sur la gestion de leurs équipes.

Cependant l’élément principal que la plupart des managers ont eu tendance à négliger, c’est qu’adopter une organisation en télétravail nécessite impérativement de conserver ses habitudes et les liens quotidiens qui unissent les membres d’une équipe.

Pour télétravailler efficacement sans que les collaborateurs ne perdent leurs repères, il est primordial de continuer à appliquer les règles et habitudes du bureau, notamment celles liées aux horaires de travail en les invitant à rejoindre et à quitter un open-space virtuel par exemple, ou à se connecter à leur ordinateur à des horaires déterminés comme ils le feraient au bureau. Ainsi, on respecte la frontière entre vie personnelle et professionnelle, tout en formalisant le droit à la déconnexion.

Rester connectés pour éviter l’isolement et renforcer la cohésion d’équipe…

Selon une étude de perception Ifop sur l’impact de la crise sur toutes les dimensions de la santé au travail réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 3504 salariés d’entreprises du secteur privé du 19 juin au 15 juillet 2020 par le Comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Humanis, un salarié sur cinq a déclaré se sentir plus fortement isolé pendant la crise.

En effet, de nombreuses personnes se sont senties délaissées, démotivées, et seules face à leur ordinateur. Une seule réunion le matin ou le soir pour faire le point avec son équipe n’est pas suffisante pour garder une cohésion d’équipe et ne fait qu’isoler les collaborateurs le reste du temps ; c’est d’ailleurs la principale erreur que la plupart des entreprises ont commis dans le déploiement soudain de leur organisation en télétravail. Il est important de conserver un contact en continu tout au long de la journée pour éviter cette sensation de solitude et garder un sentiment d’appartenance au groupe. L’entreprise est un lieu d’échange et de relations sociales qu’il faut absolument préserver dans cette nouvelle organisation à fortiori si l’on envisage de faire du télétravail sur le long terme.

A l’image de la pause-café, les collaborateurs ont besoin de moments de discussion informels et conviviaux pour se motiver, s’entraider et garder un esprit d’équipe. Un open-space virtuel offrant aux collaborateurs la possibilité de rester connectés et d’échanger ensemble tout au long de la journée est l’un des exemples de solutions pour permettre aux collaborateurs d’être ensemble, même éloignés.

…grâce à une solution de vidéo-collaboration adaptée et sécurisée

Pour certaines entreprises, le choix des outils de collaboration pendant le confinement a dû se faire dans l’urgence et sans prendre réellement le temps d’identifier leurs besoins et problématiques. Cela peut par exemple expliquer les problèmes d’isolement ou encore les attaques informatiques qui se sont amplifiées durant cette période critique.

Pour retrouver un ressenti proche de celui que procure un environnement de travail réel, il est indispensable de choisir un outil de visioconférence fiable, facile à utiliser, simple à déployer, et doté de nombreuses fonctionnalités de collaboration, comme le partage de bureaux et de documents, le transfert de fichiers ou encore la messagerie instantanée.

L’augmentation exponentielle des attaques et les mauvaises pratiques constatées en télétravail lors du confinement ont pris par surprise la plupart des responsables informatiques français selon l’étude « When the World stayed Home » publiée par Tanium et menée auprès de plus d’un millier de dirigeants (CEO, CIO/DSI, CTO) de moyennes et grandes entreprises aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France (250 personnes) sur les semaines de confinement au plus fort de la pandémie mondiale.

La mise en place du télétravail ne doit pas occulter les risques que ce type de collaboration peut faire subir aux entreprises comme par exemple l’espionnage industriel. Il est essentiel de s’informer régulièrement sur la protection de son système d’information. Quand les collaborateurs sont répartis dans différents lieux, la sécurité doit être optimale et faire l’objet d’une attention particulière. Un VPN sécurisé est indispensable ainsi qu’un cloud propre à l’entreprise.

Tant pour des raisons de conformité au RGPD que pour la sécurité de l’entreprise et celle de ses clients, il est conseillé de déployer les solutions les plus fiables et sécurisées du marché, et particulièrement celles labellisées par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).  Une telle stratégie offre une protection des données sensibles qui représentent une cible de choix pour les pirates informatiques en raison de leur valeur économique.

De même, la confidentialité des communications ne doit pas être négligée. Les solutions qui proposent un chiffrement de bout-en-bout des communications (vidéos, audios et data) quel que soit le nombre de collaborateurs connectés sont à privilégier, elles permettent uniquement à l’émetteur et au(x) récepteur(s) de déchiffrer ces données sans aucune phase de déchiffrement entre les correspondants. Il doit empêcher toute écoute électronique y compris par les fournisseurs de télécommunications, d’accès Internet et même par l’éditeur de solution de visioconférence. Ainsi, personne n’est en mesure d’accéder aux clés de chiffrement nécessaires pour déchiffrer la conversation.

La période de confinement du printemps a été pour les entreprises un premier test qui leur a permis de prendre du recul sur les bonnes pratiques à adopter dans de telles circonstances. Compte tenu de cette expérience, elles vont pouvoir affronter la difficile période à venir avec davantage d’expertise et de maîtrise dans l’organisation du travail à distance. Une fois les jours meilleurs revenus, il ne serait pas surprenant que certaines d’entre-elles adoptent ce modèle définitivement.

Tixeo au salon Euronaval Online

Olivier AZAN NewsFR

Tixeo participera au salon EURONAVAL qui se tiendra virtuellement du 19 au 25 octobre sur la plateforme EURONAVAL-ONLINE accessible via le site web Euronaval.

Tixeo intègrera le nouvel espace CYBER NAVAL HUB by FIC qui présentera, en ligne, les solutions les plus récentes et les plus performantes dans le domaine de la protection des systèmes numériques du naval de défense.

Stand Tixeo sur Euronaval

Le stand Tixeo accueillera les visiteurs qui pourront en un clic communiquer en visioconférence avec l’équipe. Ces entretiens seront l’occasion d’échanger sur l’importance de la sécurité et de la confidentialité des communications dans le cadre d’une visioconférence.

Pour rappel, Tixeo est la seule solution de visioconférence à être certifiée (CSPN) et qualifiée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

►Essayez gratuitement Tixeo pendant 30 jours

Tixeo présente sa solution de vidéo-collaboration avancée au salon Digital Workplace de Paris

Olivier AZAN NewsFR

Tixeo annonce sa participation au salon Digital Workplace – Intranet & Solutions Collaboratives qui se tiendra du 22 au 24 septembre 2020 à Paris Porte de Versailles (Stand A60). Chaque année, l’événement réunit plus de 80 exposants et 3600 visiteurs autour de thématiques liées aux nouveaux outils et environnements de travail.

Pour cette quinzième édition, Tixeo présentera ses deux nouveaux modes de vidéo-collaboration avancée :

  • Le mode TixeoFusion: cette nouvelle fonctionnalité offre une approche inédite de la visioconférence et optimise les interactions entre les membres d’une équipe réunis au sein d’un espace de collaboration unique et sécurisé. Pour un groupe de projets ou pour la gestion d’une équipe en télétravail, TixeoFusion remplace au quotidien le traditionnel open-space et permet de retrouver les interactions du réel dans un espace de collaboration virtuel. Ce mode de collaboration est également adapté aux cellules de crise et aux formations à distance. Plus généralement, cette fonctionnalité s’adresse aux équipes qui souhaitent conserver qualité, efficacité et souplesse dans leur travail.
  • Le mode Conférence: ce mode de collaboration permet à une ou plusieurs personnes d’être positionées comme intervenants afin de mener une prise de parole (discours, table ronde, débat, etc.) devant une assemblée de spectateurs formée par les autres participants connectés au système.

Ces deux modes viennent compléter le mode « Réunion » (visioconférence traditionnelle) et positionnent ainsi Tixeo comme leader européen de la vidéo-collaboration sécurisée.

L’importance de la sécurité

Durant 3 jours, le stand Tixeo accueillera les visiteurs qui pourront assister aux démonstrations et tester la solution. Ces rencontres seront l’occasion de souligner l’importance de la sécurité et de la confidentialité des communications. Cet aspect, parfois négligé, figure pourtant parmi les éléments essentiels permettant d’avancer sur les sujets liés au travail collaboratif ubiquitaire et à la DigitalWorplace. Pour rappel, Tixeo est la seule solution de visioconférence à être certifiée (CSPN*) et qualifiée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

Prise de parole et témoignage client

Le 24 septembre à 13h00, les visiteurs pourront également assister à l’atelier Tixeo durant lequel seront présentés les outils et les bonnes pratiques permettant de virtualiser avec agilité le travail à distance.

*Certification de sécurité de premier niveau

 

 

 

 

►Essayez gratuitement la dernière version du client Tixeo pendant 30 jours

Le chiffrement de bout en bout, garant de la souveraineté numérique

Olivier AZAN NewsFR

 TRIBUNE – Par Renaud Ghia, CEO Tixeo

Favorisés par la crise sanitaire, le télétravail et l’usage massif des outils de collaboration numérique (comme les visioconférences) ont permis à de nombreuses entreprises de continuer leur activité. Cette situation inédite a également facilité la mise en lumière des problématiques liées à la confidentialité des informations échangées et provoqué un véritable engouement concernant l’utilisation du chiffrement de bout en bout dans les réunions en ligne.

Dans ce contexte, accentué par la crise économique, la protection contre l’espionnage industriel est devenue primordiale pour les entreprises. Le chiffrement de bout en bout représente la seule garantie pour lutter contre toute écoute électronique. Mais quel est ce mécanisme dont la définition est malheureusement trop souvent déformée ?

Tixeo end-to-end encryption

La lutte contre l’espionnage industriel passe forcément par un véritable chiffrement de bout-en-bout

Le chiffrement de bout en bout des visioconférences est un procédé de transmission des données (vidéo, audio, data) qui permet uniquement à l’émetteur et au(x) récepteur(s) de déchiffrer ces données sans aucune phase de déchiffrement entre les correspondants. Il doit empêcher toute écoute électronique y compris par les fournisseurs de télécommunications, d’accès Internet et même par l’éditeur de solution de visioconférence. Ainsi, personne n’est en mesure d’accéder aux clés de chiffrement nécessaires pour déchiffrer la conversation.

Malheureusement, et particulièrement depuis le début de la crise sanitaire, un trop grand nombre d’éditeurs de visioconférence revendiquent un chiffrement de bout en bout mais se contentent finalement de ne chiffrer que les flux transitant entre l’utilisateur et le serveur de communication ! Ils peuvent ainsi très facilement accéder aux données déchiffrées quand celles-ci transitent par leurs serveurs. De plus, ces éditeurs sont pour la plupart du temps soumis à des législations étrangères qui leur imposent l’obligation d’obtenir sur demande des autorités, les clés de chiffrement des utilisateurs. Dans ces conditions, le niveau de sécurité et bien loin de celui annoncé.

Heureusement, il est toujours possible en France d’accéder à des solutions fiables offrant une protection efficace contre toute tentative d’espionnage. Pour aider les entreprises à y voir plus clair, des organisations comme l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) peuvent les guider dans leur choix. Une organisation optant pour un mécanisme de chiffrement de bout en bout labellisée ANSSI a toujours la garantie d’utiliser une solution fiable et parfaitement sécurisée.

Indépendance et souveraineté numérique : les deux remparts de la protection des données

Au-delà de la crise sanitaire, un vrai chiffrement de bout en bout contribue à garantir une véritable indépendance aux entreprises. A l’échelle de la France et de l’Europe, un tel choix conditionne la souveraineté numérique de nos industries et de nos économies. Il est aujourd’hui vital de penser européen dans la mise en place de son écosystème numérique. La technologie, la R&D, le support et bien sûr l’hébergement doivent être développés et consommés localement pour prévenir tout risque de dépendance aux puissances extra-européennes. Mais les influences restent très fortes et continuent à peser… D’ailleurs, il y a quelques jours seulement, l’organisation des Jeux Olympiques de Paris en 2024 a choisi la solution chinoise Ali Baba pour son Cloud. La bataille est loin d’être gagnée.

Concernant le chiffrement de bout en bout, la vigilance reste de mise : il est toujours utile de rappeler cela dans un contexte où certains pouvoirs en place (gouvernements, autorités…) cherchent parfois à limiter son usage pour avoir toujours plus de contrôle sur les flux de communication au nom de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme. Certains pays comme l’Australie imposent aux éditeurs d’intégrer des portes dérobées afin d’aider les autorités à intercepter et lire les messages envoyés par des suspects. Il est tout de même important de rappeler que même en interdisant le chiffrement de bout en bout, les personnes mal intentionnées parviendront toujours à contourner les règles pour parvenir à leur fin.

Prohiber ce mécanisme ne résoudra en rien les problèmes liés au terrorisme mais exposera toujours plus l’industrie européenne au pillage de ses données qui aura ainsi plus à perdre qu’à y gagner. En France, même si certains seraient tentés de proscrire ce mécanisme, la législation n’impose aucune contrainte aux éditeurs. Ce cadre légal est clairement favorable aux technologies de chiffrement et garantit ainsi leur efficacité dans la lutte contre l’espionnage industriel.

Tixeo, seule solution de vidéo-collaboration chiffrée de bout en bout par défaut et qualifiée par l’ANSSI

Olivier AZAN NewsFR

Paris, le 22 juin 2020Fort d’une croissance de 3000% du nombre de ses utilisateurs entre le 17 mars et le 31 mai, Tixeo – leader européen de la vidéo-collaboration sécurisée – est l’unique acteur dont la technologie est labellisée par l’ANSSI à proposer depuis plus de 5 ans un outil de collaboration et dont le chiffrement de bout en bout n’est pas une option. 

La crise sanitaire qu’a traversée la France ces derniers mois a permis de démocratiser la pratique du télétravail et de la collaboration à distance et en promouvoir de nouveaux usages. Des Webinars, des conférences ou encore des conseils municipaux se sont déroulés à distance grâce à des solutions de visioconférence. Également très utile du côté de la médecine, cette technologie a permis d’effectuer des téléconsultations et ainsi limiter la propagation du Covid-19. Une pratique qui continuera à être très utilisée après la crise, et qui a permis une réelle prise de conscience des organisations et du grand public concernant la sécurité et la confidentialité dans le cadre des réunions en ligne. L’usage massif de ces outils et les nouvelles problématiques qui en découlent redéfinissent les contours du marché de la visioconférence.

Tixeo s’adapte aux nouveaux besoins des utilisateurs

Pour répondre aux nouveaux besoins exprimés pendant le confinement, Tixeo offre à ses utilisateurs un nouveau mode « Conférence », permettant à un intervenant de mener un discours, une table ronde ou d’organiser un débat devant une assemblée de spectateurs connectés au système.

Cette fonctionnalité était demandée par de nombreux clients et vient compléter les deux autres modes de collaboration déjà existant :

  • Le mode «Réunion»: mode de visioconférence classique
  • Le mode «Fusion»: mode de vidéo-collaboration avancée au sein duquel les participants apparaissent sous forme de bulles-vidéo et peuvent créer ou rejoindre un groupe en sélectionnant les participants avec lesquels ils souhaitent discuter. Ce mode de collaboration est parfaitement adapté au télétravail, aux cellules de crise (war room) ou aux formations à distance.

Des solutions hautement sécurisées…

Là où les anciens et nouveaux acteurs du marché commencent seulement à réfléchir aux problématiques liées à la sécurité et à la confidentialité des visioconférences, Tixeo a plus de 5 ans d’expertise dans la conception de solutions innovantes de vidéo-collaboration hautement sécurisée qui prend en compte la sécurité à tous les niveaux, dès la conception (Secure by design).

La technologie 100% Française Tixeo est certifiée CSPN et qualifiée depuis 2017 par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’Information (ANSSI). En toute situation et quel que soit le nombre de participants, la confidentialité des communications est assurée. En effet, l’architecture unique de Tixeo permet, y compris en réunion multipoint, un réel chiffrement de bout en bout (de client à client) des flux audio, vidéo & data tout en passant par un serveur (End-to-End encryption AES 256), et cela tout en gardant une grande adaptabilité aux variations des réseaux.

«Là où nos concurrents commencent timidement à réfléchir au chiffrement de bout en bout comme une option pour leurs utilisateurs, Tixeo réussit à garder une longueur d’avance sur le marché de la vidéo-collaboration sécurisée. On ne peut pas développer en quelques semaines une solution vraiment sécurisée, un sujet aussi important ne peut pas s’improviser et nécessite une vraie expertise, du recul et des certifications prouvant la fiabilité des solutions.», explique Renaud Ghia, CEO de Tixeo.

En tant qu’entreprise française et indépendante qui conçoit et développe sa technologie en France et dont les serveurs sont également hébergés sur le territoire, Tixeo a à cœur de défendre l’indépendance et la souveraineté numérique et offre une technologie non soumise aux règlementions étrangères.

 … qui répondent à des problématiques de confidentialité de nombreux secteurs

 Pour des raisons évidentes de sécurité, des acteurs de la défense, de l’armement, ou de l’industrie utilisent Tixeo pour collaborer efficacement à distance tout en ayant la garantie de la confidentialité de leurs échanges. Les entreprises rencontrent les mêmes problématiques lors de leurs comités de direction, de réunions techniques, R&D ou commerciales et l’espionnage industriel fait partie des principales menaces pour elles. Il en est de même en télémédecine où la confidentialité des informations est primordiale. Tixeo répond parfaitement aux besoins de mobilité, de sécurité et de confidentialité exprimés par les utilisateurs, et ce qu’importe le domaine.

 

CONTACTS PRESSE TIXEO – Agence ELEKTRON

Gaëlle Robuchon / 06 74 72 78 66 / gaelle@elektron-presse.com

Alicja Prod’homme / 06 50 17 54 91 / alicja@elektron-presse.com

 

Podcast Témoignage | Tixeo, une entreprise 100% en télétravail depuis 5 ans !

Olivier AZAN NewsFR

Créée à Montpellier, Tixeo est une entreprise qui propose une solution de téléconférence et de vidéo collaboration sécurisée. Une solution très pratique en ce moment ! Mais surtout, Tixeo a la particularité d’être organisée depuis 5 ans en télétravail complet. Autrement dit 100% de ses salariés travaillent de chez eux depuis 2015. Autant dire qu’avec cinq ans de recul sur le télétravail, leurs conseils peuvent être très intéressants ! Le JT donne donc la parole à Olivier Azan, responsable marketing et communication de Tixeo.

 

 

Contact presse Tixeo :
Olivier AZAN
oazan@tixeo.com
. +33 (0) 4 67 75 04 31

Dans la presse : Tixeo, la French Frog de la visioconférence sécurisée

Olivier AZAN NewsFR

Unique acteur français proposant une solution de visioconférence certifiée par l’Anssi, Tixeo a pris le virage du 100 % Home Office il y a cinq ans. La PME exploite sa propre solution sécurisée pour organiser le télétravail de son équipe, avec comme bénéfices : la qualité de vie, une réduction des coûts et des recrutements facilités. Rencontre avec un pionnier de l’espace de travail virtuel.

Le télétravail est une pratique qui se généralise en France et connaît un regain d’intérêt à chaque nouvelle période de grèves des transports. Plus de 60 % des Français rêvent désormais de travailler, un ou plusieurs jours, à leur domicile. Et c’est déjà une réalité pour 30 % des salariés du privé, un chiffre en hausse de 50 % entre 2017 et 2019 1. De plus en plus d’entreprises tentent même l’aventure du 100 % « Home Office ». Elles possèdent désormais leur diminutif : les FROGs (Fully Remote OrGanization), sociétés qui organisent intégralement leur collaboration à distance, à travers un écosystème numérique.

Parmi les pionniers français de cette approche figure Tixeo. Une PME qui est plutôt bien placée pour s’organiser en 100 % télétravail, puisqu’elle édite une solution sécurisée de visioconférence. « Nous avons pris le virage du 100 % Home Office en 2015, en partant du constat suivant. Nous passions chaque jour près de deux heures dans les bouchons pour nous rendre à nos bureaux de Montpellier, ce qui était particulièrement usant », explique Renaud Ghia, gérant de Tixeo. « Or, notre activité est d’éditer un outil de visioconférence qui permet justement d’organiser du travail à distance. Notre propre solution nous est donc apparue comme une réponse à notre problématique de congestions routières. Alors que nous arrivions à la fin du bail de nos locaux, nous avons décidé de sauter le pas et sommes passés à une collaboration 100 % dématérialisée. Une décision que nous n’avons jamais regrettée ».

Lire la suite de l’article

 

Contact presse Tixeo :
Olivier AZAN
oazan@tixeo.com
. +33 (0) 4 67 75 04 31

Déployer le télétravail en temps de crise : 10 conseils pour virtualiser rapidement votre espace de travail

Olivier AZAN NewsFR

Certaines circonstances imposent aux entreprises de recourir temporairement au travail à distance. En cas de crise sanitaire majeure, de mouvements sociaux importants ou d’épisodes météorologiques exceptionnels, les équipes doivent s’organiser dans l’urgence. La tâche peut s’avérer compliquée pour celles et ceux qui n’ont jamais fait l’expérience du télétravail.

Au-delà de l’aspect règlementaire et des outils à utiliser, la mise en place d’une telle organisation implique de faire évoluer son regard sur la façon de gérer ses équipes.
Si vous devez rapidement généraliser le travail à distance, voici 10 recommandations qui vous permettront de créer simplement et en peu de temps votre open-space virtuel.

Tixeo Virtaul OpenSpace

Télécharger ce guide au format PDF

1. Définissez un cadre légal

En situation normale, l’instauration du télétravail dans une société nécessite une charte ou un accord d’entreprise. Un accord entre un salarié et son employeur est néanmoins suffisant au regard de la loi pour instaurer le télétravail ; le code du travail donne la possibilité de formaliser cet accord librement, par tout moyen oral ou écrit. Un avenant au contrat de travail n’est pas nécessaire.
A noter : en cas de force majeure, comme dans le cas d’une épidémie, la loi peut imposer le télétravail à l’entreprise et à ses collaborateurs.

2. Mettez à disposition les bons outils de collaboration

La priorité est tout d’abord la mise en place d’un VPN sécurisé (Virtual Private Network) permettant à tous vos collaborateurs d’accéder au réseau local de l’entreprise via une connexion internet sécurisée. Les membres de votre équipe doivent également accéder à distance au serveur de messagerie de votre entreprise via l’utilisation d’un webmail. Enfin, l’installation d’une plateforme d’échange de fichiers peut être également envisagée. A ces outils peuvent s’ajouter des solutions de communication asynchrone (wiki, blogs d’entreprise, etc.)

3. Optez pour une solution de vidéo-collaboration adaptée

Autre priorité dans une relation à distance entre collaborateurs : retrouver un ressenti proche de celui que procure un environnement de travail réel. Pour cette raison il est indispensable que vous utilisiez un outil de visioconférence fiable, simple à déployer et doté de nombreuses fonctionnalités de collaboration, comme le partage de bureaux et de documents, le transfert de fichiers ou encore la messagerie instantanée. Pour aller plus loin, Tixeo propose sa fonctionnalité de vidéo-collaboration avancée, TixeoFusion, qui permet de combiner plusieurs groupes de
discussion au sein d’un même espace de vidéo-collaboration. La solution Tixeo est rapide à installer et procure un ressenti réaliste proche d’une réunion en présentiel.

Gestion et cellule de crise avec TixeoFusion

4. Restez connecté en continu à votre open-space virtuel

Garder le contact est essentiel pour vos équipes qui s’initient au télétravail. Afin de retrouver les interactions que vous aviez dans vos bureaux il est donc conseillé d’envisager une relation audiovisuelle continue au sein de vos équipes. Le mode de vidéo-collaboration TixeoFusion répond à ce besoin et optimise les communications entre les différents membres d’une équipe, créant ainsi un véritable open-space virtuel. Dans une même visioconférence il est ainsi possible de ne parler qu’à certains participants sans déranger les autres et même choisir de s’isoler pour travailler au calme en étant connecté à son équipe.

5. Ne changez pas vos habitudes

Une fois votre espace de travail dématérialisé, il est important de continuer à appliquer les règles et habitudes du bureau, notamment celles liées aux horaires de travail. Dans ce contexte, faites respecter les droits à la déconnexion et à la vie privée. Dans les faits, invitez vos collaborateurs à rejoindre et à quitter votre open-space virtuel à des horaires déterminés comme vous le feriez au bureau.

6. Faites confiance à vos collaborateurs

Contrôler ses collaborateurs en temps réel : vous n’y pensez même pas. La confiance est la clé de voûte d’une collaboration réussie, particulièrement quand il s’agit de télétravail. En généralisant le travail à distance, vous donnez forcément plus d’autonomie aux membres de votre équipe qui s’impliquent souvent davantage dans leur mission et dans la vie de l’entreprise.

7. Communiquez

Même si votre temps est compté, il est essentiel de bien expliquer à vos équipes la façon dont vous allez collaborer à distance : communiquez avec pédagogie sur la future organisation, formez sur les nouveaux outils et surtout restez à l’écoute. Annoncez aussi en amont à vos clients et partenaires votre nouveau mode de fonctionnement auquel ils pourront facilement s’adapter voire même adopter.

Videoconference Tixeo

8. Misez sur la convivialité

L’entreprise est un lieu d’échange et de relations sociales qu’il faut absolument préserver dans votre nouvelle organisation. Chaque matin, à votre arrivée, n’hésitez pas à vous retrouver comme vous le feriez autour de la machine à café. Au fil de la journée, laissez des moments de discussion libres et conviviaux. En entretenant une telle relation, vous éviterez à vos collaborateurs la sensation d’isolement qu’ils pourraient rencontrer dans le cadre d’une organisation à distance, surtout si celle-ci est imposée par une situation de crise.

9. Assurez toujours la confidentialité des données et des communications

La mise en place précipité du télétravail ne doit pas occulter les risques que ce type de collaboration peut faire subir aux entreprises. Quand les collaborateurs sont répartis dans différents lieux, la sécurité doit être optimale et faire l’objet d’une attention particulière. Il est donc impératif de déployer les solutions les plus fiables du marché. Comme énoncé auparavant, un VPN sécurisé est indispensable ainsi qu’un cloud propre à l’entreprise. De même, la confidentialité des communications ne doit pas être négligée. La solution de vidéo-collaboration Tixeo intègre par exemple
un chiffrement de bout-en-bout de communications (vidéos, audios et data) quel que soit le nombre de collaborateurs connectés. C’est d’ailleurs l’unique solution de visioconférence du marché à être certifiée et qualifiée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

logo ANSSIPour aller plus loin sur le sujet de la sécurité, téléchargez le catalogue des solutions qualifiées par l’ANSSI :
https://www.ssi.gouv.fr/uploads/2018/01/catalogue_solutions_qualifiees_anssi.pdf

10. Faites un bilan pour votre entreprise et vos salariés

Une fois la période de crise passée, il peut être intéressant de dresser un bilan sur la mise en place temporaire de cette organisation à distance et d’analyser les retours d’expérience de vos équipes. Durant cette phase de télétravail, vos collaborateurs n’auront pas subi les pertes de temps liées au transport et gagneront même en confort et qualité de vie, ce qui favorisera ainsi une baisse notable de leur stress. Il est probable que cela aura pour conséquence une augmentation des gains de productivité, également due à une meilleure communication au sein de votre organisation.
C’est d’ailleurs l’une des principales raisons qui poussent un nombre croissant d’entreprises à virtualiser intégralement leur open-space et à généraliser ainsi le télétravail. En adoptant définitivement cette pratique, les organisations peuvent profiter d’autres bénéfices comme la réduction des frais structurels (locations de bureaux, frais de déplacements), la baisse des arrêts-maladie et du turn-over ou encore la capacité à recruter sur une large zone géographique.

 


La fonctionnalité de video-collaboration avancée TixeoFusion, permet de combiner plusieurs groupes de discussion dans un espace unique de visioconférence. Les participants communiquent ainsi en toute sécurité au sein d’un même espace sans déranger les participants extérieurs à leur groupe. Les interactions sont optimisées et permettent aux grandes équipes de travailler efficacement à distance. TixeoFusion procure un ressenti proche d’une réunion en présentiel et suscite ainsi l’engagement des collaborateurs tout en garantissant une parfaite confidentialité des communications (vidéos, audios & data). Pour un groupe de projet ou pour la gestion d’une équipe en télétravail, TixeoFusion remplace au quotidien le traditionnel open-space.

En savoir plus sur TixeoFusion

Essayez gratuitement TixeoFusion

A lire également :

Contact presse Tixeo :
Olivier AZAN
oazan@tixeo.com
. +33 (0) 4 67 75 04 31